samedi 24 décembre 2011

JOYEUX NOËL AVEC DANIELLE LLOYD !


Joyeux Noël à tous les lecteurs de FULL SEXY DU JOUR ! Au cours de la prochaine année, nous continuerons de passer en revue les vedettes de l'heure les plus sexy qui font les manchettes ou retiennent le plus l'attention du public. Potins, nouvelles, rumeurs, photographies coquines illustreront nos pages...

Pour nos souhaits de joyeux Noël, c'est la somptueuse Danielle Lloyd (photo) qui a été mise à contribution, dans son costume très sexy de "mère" Noël. Ouf ! Assez époustouflant merci ! La top modèle britannique de 28 ans, qui, au cours des dernières années, a donné deux enfants à son conjoint, le footballeur Jamie O'Hara, s'est peut-être assagie au point de mériter d'être associée à la fête de Noël, une fête liée au thème de la paix et de la joie. On sait que le splendide mannequin, ex-Miss Angleterre et ex-Miss Grande-Bretagne, a déjà été accusée d'avoir tenu des propos racistes à l'endroit d'une actrice Indienne et elle a également vécu des épisodes de violence au cours de sa vie. Elle avait aussi fait scandale en posant nue pour PLAYBOY et pour une liaison amoureuse avec un juge.

Peut-être que Lloyd, née le 16 décembre 1983 à Liverpool, poursuivra sa carrière d'actrice amorcée l'an dernier dans le film d'horreur "CUT". Mais avec ses deux jeunes enfants, son rôle de femme de pro du sport, et sa carrière de mannequin, elle en a plein les bras !

jeudi 1 décembre 2011

PHOTOS SEXY DE PAULINA GRETZKY SUR TWITTER : SCANDALE OU COUP MONTÉ ?


L'histoire des photos sexy de Paulina Gretzky sur son compte twitter fait pas mal de bruit aux États-Unis. Son papa, le légendaire ex-joueur et ex-entraîneur de hockey Wayne Gretzky, n'aurait pas apprécié que ces photographies suggestives se retrouvent sur le web. Il aurait exigé que sa fille aînée ferme son compte twitter et réfléchisse sur le bon usage qu'il faut faire des réseaux sociaux. Ces images de Paulina, 22 ans, aspirante actrice, apprentie mannequin et chanteuse à ses heures, la montrent dans des poses assez osées, légèrement vêtue de bikinis, de lingeries ou de robes sexy très décolletées, en train de faire la folle ou s'exhibant dans des lieux publics, dans des chambres d'hôtel ou dans des partys bien arrosés. Plus souvent qu'autrement, sur ces clichés de mauvaise qualité, on peut la voir assez intimement enlacée avec des amies ou des copains.



Certains journaux ou revues à potins y vont un peu fort en parlant de scandale. On peut expliquer ces écarts de conduite en les mettant sur le compte du désir d'une fille gâtée, appartenant à la classe des gens riches et célèbres, de vouloir vivre sa vie de jeunesse en faisant souvent la fête et quelques folies bien de son âge. D'autres commentateurs diront que mademoiselle Gretzky n'est pas plus provocante que sa mère, Janet Jones, qui a déjà posé nue pour PLAYBOY.


Et puis, il y a ceux qui prétendent que toute cette affaire est un coup monté. Que l'on se trouve en présence d'une starlette en mal de publicité pour faire avancer sa carrière dans le monde du spectacle. La mauvaise humeur de son père et le fait qu'il ait voulu faire disparaître ces photos sexy ont eu, en fait, l'effet contraire. Cela a attiré l'attention et a piqué la curiosité des gens, si bien que tout le monde voulait voir les fameuses images. On soupçonne Paulina de vouloir suivre les traces des Paris Hilton, Kim Kardashian et autres Nicole Richie qui ont profité de la renommée de leurs parents pour devenir elles-mêmes célèbres en faisant des actions d'éclat.

Ce n'est pourtant pas cette tendance "sexy" ou sensationnaliste que semblait vouloir suivre la fille de Gretzky, il y a quelques années, lorsqu'à l'âge de seize ou dix-sept ans elle faisait ses premières armes dans le monde du show business. En entrant dans l'âge adulte, elle pouvait même faire croire qu'elle profiterait de son physique avantageux et de sa génétique exceptionnelle pour exceller au golf, un sport pour lequel elle a de bonnes aptitudes. Son frère Trevor est aussi un bon athlète. Il a été récemment repêché par les Cubs de Chicago, de la Ligue Nationale de baseball. En tout cas, dans ce temps-là, bien qu'elle soignait sa beauté et ne craignait pas de la montrer, Paulina projetait davantage une image de jeune femme sérieuse et bien élevée. Comme vous pourrez vous en rendre compte en allant voir un article que je lui ai consacrée sur mon blogue PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT. Voici le lien (http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2009/04/une-deuxieme-jolie-femme-dans-la-vie-de.html).

mercredi 2 novembre 2011

MON TOP 5 DES CHEERLEADERS DE L'HALLOWEEN...


Chaque automne, à l'Halloween, les cheerleaders de certains clubs de la Ligue Nationale de Football se déguisent pour faire honneur à la fête ! Oh ! Comme je l'écrivais récemment sur mon blogue FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW (http://footballmaniaavechacksaw.blogspot.com) ces jolies jeunes femmes dans leur costume de circonstances n'ont rien pour épouvanter qui que ce soit. Bien au contraire, en délaissant leur toilette habituelle de meneuses de claques, elles sont encore plus séduisantes et sexy en tenues de personnages de Disney, dans l'accoutrement d'icônes du cinéma américain, dans la peau de belles ingénues sorties tout droit des contes de fées, dans leurs uniformes "modifiés" des membres des forces armées US, dans des vêtements évoquant certains métiers ou certaines professions, ou encore habillées pour refléter diverses cultures ethniques. D'une année à l'autre, une ou deux organisations de la NFL mettent le paquet pour impressionner la galerie à l'Halloween. Il y a quelques jours, par exemple, les Pom Pom Girls des Titans du Tennessee, des Patriots de la Nouvelle-Angleterre et des 49ers de San Francisco se sont distinguées en tombant dans l'oeil des spectateurs lors du match local de leur équipe. Cette cheerleader incarnant la femme-chat ou Cat woman (photo ci-dessus) a plu à coup sûr dans son costume fait de cuir ou d'imitation de cuir... Le cuir sur des corps comme le sien produit toujours son effet "sex appeal"...



En présence de ces femmes-chats, les souris ne sont jamais trop loin, comme si ces deux races d'animaux allaient de pair. Mais cette mignonne souris (photo ci-dessus), propriété des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, ne saurait tomber sous la dent d'un chat méchant. Elle est beaucoup trop ravissante dans sa coquette tenue noire, rouge et blanche. Elle aurait beau vouloir donner sa langue au chat, qu'il la refuserait...



En 2007, ce sont les meneuses de claques des Chargers de San Diego qui ont volé la vedette à l'Halloween. Ce cliché sensationnel d'une cheerleader des Chargers personnifiant une radieuse Amérindienne a fait le tour du continent. Un classique, à n'en pas douter ! Une silhouette olé olé à faire tourner bien des têtes et susceptible d'attirer bien des regards... On n'est pas près de l'oublier !



Les Américains sont très patriotiques. Ils ne manquent jamais une occasion de témoigner leur respect et leur admiration pour leurs compatriotes qui servent leur pays outre-mer dans les forces armées. Dans la NFL, on profite donc des jeux de changements de costumes pour rendre hommage à ceux et celles qui risquent ou qui donnent leur vie pour la patrie. Parions que cette cheerleader ferait beaucoup de vagues si elle était vraiment dans la marine ! Elle remonterait sûrement le moral des troupes si elle leur rendait visite sur les divers sites d'opération de la US NAVY à travers le monde.



Même si l'Halloween est souvent associée à l'horreur et à la peur, cette fête peut stimuler notre imaginaire d'une façon moins lugubre. En se transformant comme par magie en princesses ou en fées, les cheerdancers de la NFL nous transportent dans un monde enchanté où tout n'est que grâce, beauté et volupté ! Nous sommes loin des vieilles sorcières hideuses et des repoussants morts vivants sortant des fosses des cimetières...

lundi 17 octobre 2011

FERRARI ET LES FILLES SEXY DE MARLBORO : UN MATCH PARFAIT !

Au mois d'avril dernier, Ferrari, la légendaire écurie de voitures de course de Formule 1, annonçait qu'elle avait renouvelé son entente promotionnelle avec le cigarettier Marlboro. Le contrat publicitaire a été prolongé jusqu'en 2014. Ça fait déjà vingt ans que les deux entreprises se supportent mutuellement. Marlboro a été associée à la course automobile au cours des quatre dernières décennies. Le manufacturier de cigarettes et de produits pour fumeurs est aussi impliqué dans les courses de motos (Moto GP).

Certaines coopérations sont plus heureuses ou réussies que d'autres. Les pilotes des bolides rouges et racés de la Scuderia ont toujours fait bon "ménage" avec les superbes mannequins embauchés pour représenter Marlboro. Dans leur pantalon moulant rouge flamboyant et avec leur bustier blanc sexy laissant leur ventre et leur dos à découvert, les "pit girls" de Marlboro n'ont jamais manqué de capter l'attention de tout le monde près des pistes de course, partout où elles allaient. À cause d'elles, les photographes ont délaissé le portrait classique montrant leurs modèles de face, à partir de la taille. Ils ont plutôt abaissé l'objectif de leur caméra pour faire admirer leurs sujets de dos, en particulier le postérieur ! Cela a produit tout un effet !



Au cours des dernières années cependant, l'affichage public des marques de commerce des compagnies de produits du tabac a été banni des circuits de la F1. Étrangement, après l'interdiction d'afficher le logo de Marlboro sur ses voitures de course, Ferrari l'a remplacé par un gros code barre... Assez laid merci ! Et "pas rapport" comme le disent les jeunes dans leur langage typique...

Autre texte et un diaporama sur le même sujet dans mon blogue TROP SEXY POUR LE SPORT (http://tropsexypourlesport.blogspot.com/2011/01/les-filles-de-chez-marlboro-sont-elles.html).

mardi 20 septembre 2011

PARIS HILTON ET KIM KARDASHIAN VONT-ELLES SE TIRER LES TRESSES À L'OKTOBERFEST ?


Jusqu'à l'an dernier, les extravagantes vedettes de télé-réalités américaines Paris Hilton et Kim Kardashian étaient les meilleures amies du monde et elles aimaient le montrer partout. Notamment à Munich, à chaque automne, ces dernières années, à l'occasion du plus grand "happening" sur la planète : l'Oktoberfest, le célèbre festival de la bière allemande. Cette grande fête foraine a pris son envol vendredi passé, et elle battra son plein jusqu'au 3 octobre. Cette fois-ci cependant, Hilton et Kardashian risquent de ne pas être de la fête, du moins, pas ensemble. Comme le dit l'expression consacrée : "à ne plus inviter au même party". Il est bien fini le temps heureux où les deux "m'as-tu vue" adoraient faire les folles ensemble et monopoliser l'attention durant cet évènement qui attire chaque année plus de six millions de visiteurs en Bavière. Les jeunes femmes en profitaient pour voler le show en revêtant les costumes traditionnels bavarois, et en se pavanant devant la galerie en faisant le plus de bruit possible.


Mais depuis que Kardashian connaît plus de succès que Hilton avec ses dernières télé-réalités, dont la plus récente met également en vedette ses soeurs, la belle complicité qui unissait les deux starlettes s'est transformée en guérilla ouverte. Surtout depuis que Paris a comparé le derrière de son ex-amie à un énorme morceau de cheddar enveloppé dans un sac de vidanges. Pas très gentil ! Kim a répliqué en mettant sérieusement en doute les "talents" de chanteuse de sa blonde opposante.



Ne voulant pas prendre ombrage de sa rivale, Paris a déclaré que le public devrait choisir l'originale (elle) plutôt que la copieuse (Kim) en soulignant que c'est elle qui avait popularisé le concept des émissions de télé-réalités. D'après l'héritière de l'empire Hilton, Kardashian n'a fait que suivre ses traces. Disons que si ces deux belligérantes se rencontraient durant l'oktoberfest, avec quelques bières dans le corps, elles pourraient facilement se tirer les tresses ! Quant à savoir laquelle fait la plus jolie Bavaroise, il faut reconnaître que les origines orientales de Kardashian ne l'aident pas. Elle ressemble plus à une Gitane. Au contraire, le teint pâle, les yeux bleus et la blondeur de Paris lui donnent les airs d'une véritable Allemande. Mais n'allez surtout pas dire ça à Kardashian ! Ça ne ferait que réchauffer davantage la jalousie qui anime les relations tumultueuses entre ces deux ego imposants comme la grande roue qui surplombe le paysage des environs de Munich, dans le parc d'amusement situé près des immenses tentes dans lesquelles la bière de l'Oktoberfest coule à flots !

Voici trois liens conduisant à d'autres articles que j'ai écrits sur Paris Hilton, Kim Kardashian et l'Oktoberfest :


http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2009/06/paris-hilton-amante-de-tous-femme-de.html


http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2009/11/blonde-de-reggie-bush-pas-une-sainte.html


http://clindoeilsexy.blogspot.com/2011/08/ahhhhh-ces-bavaroises-de-loktoberfest.html


mercredi 14 septembre 2011

MARIA SHARAPOVA : SA LÉGENDE S'ÉCRIT AU PASSÉ, AU PRÉSENT ET AU FUTUR...

Entrée dans la légende du tennis féminin en 2004, en devenant championne de Wimbledon au tendre âge de 17 ans, Maria Sharapova reprend maintenant ses allures légendaires en remontant au sommet de son sport après avoir subi une opération à l'épaule dont peu d'athlètes réussissent à se remettre complètement. No 1 mondiale en mai 2008, tout allait bien pour la ravissante blonde jusqu'à ce qu'elle se déchire la coiffe du rotateur de l'épaule droite. Opérée en octobre de la même année, elle renoue avec la compétition dix mois plus tard. Les observateurs de la scène sportive notent tout de suite que l'ex-championne semble avoir perdu de la puissance, surtout au service, et qu'elle affiche moins de régularité dans son jeu. Ses nombreux admirateurs n'étaient pas habitués à la voir commettre autant d'erreurs. Des doutes s'installent alors dans tous les esprits quant à sa capacité de retrouver ses moyens d'antan. C'était mal la connaître et sous-estimer sa volonté de fer. C'était remettre en question la force de caractère de cette compétitrice acharnée qui se manifeste toujours par le cri caractéristique qu'elle pousse à chaque coup de raquette qu'elle donne durant ses matchs. La remise en forme de Sharapova n'a pas été facile. La fatigue, la douleur, la maladie et d'autres blessures ont mis sa patience et sa motivation à dure épreuve. Mais deux ans après son congé forcé, Maria était de retour au sommet de son sport. Après une victoire en Italie, une place en finale à Wimbledon et un autre succès à Cincinnati, la russe résidant maintenant en Floride s'est hissée au deuxième rang du classement général de la World Tennis Association. Ce qui est un exploit en soi, compte tenu des problèmes de santé qui ont récemment affecté sa carrière.



En juin dernier, le TIME magazine la nommait dans le club sélect des 30 légendes du tennis féminin : passées, présentes et futures. Un accomplissement extraordinaire... L'année précédente elle avait remporté les titres de joueuse la plus populaire et la plus élégante. Ajoutez à ces marques de reconnaissance des revenus totalisant 50 millions de dollars au cours des deux dernières années, ainsi que ses fiançailles avec le joueur de basketball professionnel Sasha Vujacic, et vous avez une jeune femme comblée. À la sportive la mieux payée au monde, il ne manque que quelques victoires dans des tournois du Grand Chelem, accompagnées d'une première position au classement WTA, pour être entièrement satisfaite. La concurrence est forte et la relève lui pousse déjà dans le dos, mais il ne faudrait pas parier contre Sharapova en ce qui concerne ses chances d'atteindre ses objectifs. Même si elle est encore jeune et qu'elle adore toujours exceller dans son sport, Maria ne compte pas s'éterniser sur les courts de tennis. Fonder une famille fait partie de ses priorités dans la vie.




En attendant de concrétiser ce rêve d'avoir des enfants, Maria Sharapova se consacre à sa carrière sportive tout en se dévouant pour des causes humanitaires et en remplissant des contrats publicitaires pour de prestigieuses compagnies associées à la vente de produits de beauté, de luxe et de santé. Parmi ces sociétés versant des millions de dollars pour s'assurer des services de la championne russe, mentionnons entre autres : Nike (contrat à long terme de 70 millions de $), Evian, Landrover, Tiffany, Tag Heuer, Canon, Ericsson, Prince, Cole Haan, etc. Un parfum et une ligne de vêtements portent aussi son nom. Grande (6' 2"), belle et mince, Maria a le physique rêvé pour "jouer" au mannequin. Décidément, elle a tout pour elle...

Voici d'ailleurs un diaporama illustrant ses talents de modèle. Pour en savoir plus au sujet de Maria Sharapova, voir mon article sur le site REINES DU STADE. Vous le trouverez en cliquant sur le lien suivant : http://reinesdustade.blogspot.com/2011/01/maria-sharapova-une-beauté-russe-et.html


mardi 30 août 2011

L'AFFRIOLANTE ADRIANA LIMA LANCE...UN SOUTIEN GORGE !



Je sais, je sais... Mon titre est un peu trop accrocheur. En réalité, le 9 août dernier, dans une boutique du Herald Square à New York, la très sexy top modèle brésilienne Adriana Lima n'a PAS lancé SON soutien gorge à une foule d'admirateurs en délire, au cours d'un "strip tease" improvisé. Désolé messieurs ! Non, la charmante Adriana a simplement participé au lancement d'un nouveau soutien gorge, appelé le SHOWSTOPPER, pour Victoria's Secret, la très réputée compagnie de lingerie féminine américaine. Ahhhhh... manque de pot pour les quidams qui auraient souhaité ardemment la voir presque nue, vêtue seulement d'une micro-culotte et du fameux soutien gorge en question. Pour cette présentation spéciale, Lima a plutôt opté pour une robe blanche, tout ce qu'il y a de plus simple, mais une tenue tout de même sublimée par les formes voluptueuses de cette femme de trente ans qui fait toujours fantasmer les hommes qui ont pu la voir à la télé, en photos ou en personne.



Normalement, lors d'une promotion semblable, Victoria's Secret a recours à plusieurs de ses mannequins pour mettre en valeur le nouveau produit. Cette fois-ci, on a jugé que la prestance et l'expertise d'Adriana Lima suffisaient amplement pour dévoiler cette brassière du dernier cri au public de New York. Tenant le sous-vêtement de diverses façons en adoptant des poses qu'elle pratique depuis l'année 2000 avec cet employeur qui la paie des millions de dollars chaque année, l'épouse du joueur de basketball professionnel Marko Jaric, a fait travailler les photographes présents sur place, en plus de faire tourner les têtes des spectateurs qui assistaient au lancement. Sourire charmeur, poses et déhanchements sexy, reins bien cambrés ou poitrine bombée, baisers soufflés de la main : la vedette du show a sorti tous ses trucs de magie pour subjuguer l'assistance. Lima a vanté les qualités du nouveau soutien gorge en disant qu'il est "léger, doux, sexy, et invisible, tout en soutenant là où c'est nécessaire". Il est vrai cependant, qu'elle en a vu d'autres durant sa carrière. L'an dernier, l'égérie de Victoria's Secret a porté une brassière sertie de 3000 diamants (blancs, saphirs, topazes) dont on a estimé la valeur à deux millions de dollars. Une création de Diamani, qui a jugé que la poitrine de madame Lima représentait le plus magnifique écrin qui puisse exister pour faire briller ses somptueux bijoux.







Les gens qui ont été témoins de la prestation d'Adriana Lima dans la "Big Apple" ont peut-être remarqué qu'elle était bien bronzée, très animée et dans une forme du tonnerre. Ce surplus de vitalité, qui la rend encore plus ravissante, elle le doit à des vacances récentes à Miami ainsi qu'à sa fillette Valentina (photo ci-dessus) âgée de 21 mois, et qui parle déjà trois langues : le serbe de son père, le portugais de sa mère et l'anglais de son pays, les USA. La top modèle n'est pas peu fière de son adorable petit trésor. Véritable carte de mode ambulante, Adriana est souvent questionnée sur les créations qu'elle porte. Dernièrement, durant ses vacances, a-t-elle répondu en riant, les grands couturiers de ce monde ne l'ont guère habillée puisqu'elle n'a porté que des bikinis ! Oh ! Un rien l'habille ! Et moins elle est vêtue, plus elle est belle !







Pour en voir et en savoir davantage sur Adriana Lima (notamment pour découvrir ses secrets de beauté), consultez les deux articles que j'ai rédigés il y a quelques mois dans mes blogues PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT et BELLES À CROQUER. Voici les liens :



http://bellesacroquer.blogspot.com/2010/09/adriana-lima-revele-son-principal.html



http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2010/09/marko-jaric-sans-defense-contre-adriana.html



vendredi 19 août 2011

JENN STERGER CHERCHE À CORRIGER SON IMAGE...



Manifestement, la très sexy Jenn Sterger a eu peur de passer pour une opportuniste et une intrigante. Impliquée malgré elle dans le scandale des messages-textes "inappropriés" du footballeur Brett Favre (voir autre texte sur mon blogue FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW ici), la jolie Floridienne de 27 ans, native de Miami, a craint que cette malheureuse affaire la fasse vraiment passer pour une fille légère et nuise à sa carrière de reporter sportif dans les médias. Elle qui, dans sa jeunesse, a tout fait pour attirer l'attention afin de percer dans le monde du spectacle et de la télévision, a disparu pendant une certaine période de temps parce que, soudain, on parlait trop d'elle ! Et pas tellement en bien... Sterger a engagé un avocat pour étouffer le scandale pendant qu'elle se faisait discrète afin que le public l'oublie un peu, le temps que l'on tourne la page sur cette mésaventure dans laquelle elle nie toute responsabilité. En 2009, un an après cette histoire avec Favre (qui n'a été rendue publique que l'automne dernier), les Jets de New York la congédiait de son poste, qui combinait des fonctions de reporter télé et d'hôtesse sur les lignes de touche. Peu de temps après, Sterger se faisait enlever ses implants mammaires sous prétexte qu'ils avaient accompli leur "mission" et qu'elle était fatiguée de cette image de stéréotype sexuel qui lui collait à la peau. La jeune femme craignait visiblement de ne plus être prise au sérieux dans son métier de journaliste à cause de son étiquette "sexy", accrochée à sa plantureuse poitrine.







À son entrée dans l'âge adulte, cette fameuse poitrine "gonflée" avait grandement contribué à la faire remarquer lorsque Jenn se rendait assister avec ses amies aux parties de football du club de l'Université Florida State (FSU) où elle étudiait alors. Habillées sexy comme ça (photo ci-dessus) et avec un comportement assez racoleur merci, il était bien difficile, pour ces "pétards", de passer inaperçues. À cette époque, vers 2005, Sterger avait bien essayé d'impressionner le personnel de recrutement des agences de casting (cinéma) ou de mannequins avec un porte folio de ses meilleures photos. Mais on refusait de donner suite à ses démarches parce qu'elle ne correspondait pas au "look" ou au profil recherché. Mais la vraie chance que cette ambitieuse jeune femme voulait absolument obtenir se présenta justement en 2005 lorsque, durant un match télévisé du club de football de FSU, la caméra du réseau NBC s'est braquée sur Jenn pendant douze secondes qui ont changé sa vie... Voyant la scène, l'animateur Brent Musberger, qui décrivait la rencontre, s'est écrié :«Mille cinq cents jeunes hommes au sang chaud viennent juste de décider de s'inscrire à Florida State». Ce commentaire a fait beaucoup jaser et, par le bouche à oreille, l'identité de cette ravissante pin-up a été découverte. Les photos de son compte Face Book se sont ensuite répandues sur le web comme une traînée de poudre. À un tel point que, un mois plus tard, Sterger posait pour les revues masculines MAXIM et PLAYBOY !









Mais la nouvelle coqueluche des amateurs de belles femmes en costume d'Ève ne se faisait guère d'illusions à propos de la durée de sa carrière de "mannequin". Sa petite taille (cinq pieds et deux pouces) la désavantageait sérieusement. En 2010, elle obtiendra deux petits rôles dans les films THE TENANT et DON'T FADE AWAY, mais ce sont ses premières collaborations à la revue SPORTS ILLUSTRATED, peu de temps après ses séances de photos la montrant dans son plus simple appareil, qui seront les expériences les plus précieuses pour elle, étant donné son rêve de jeunesse dans lequel elle se voyait journaliste sportif. Son plan avait finalement fonctionné : se servir de son sex-appeal afin qu'il devienne le tremplin pour sa carrière dans les médias. Le mannequinat et ses quelques apparitions sur le grand écran ou dans des messages publicitaires (Dr Pepper, Sprint) étant relégués au niveau d'activités secondaires ou occasionnelles. Après SPORTS ILLUSTRATED s'ensuivirent de courtes expériences médiatiques sur le web (BRO BIBLE), avec les Jets, avec le réseau de télé ABC (pour l'émission RACE TO MARCH MADNESS pendant le très populaire tournoi de basketball qui se tient tous les ans en mars aux USA), et à titre de co-animatrice pour VERSUS (The Daily Line) et comme reporter pour des émissions spéciales à FUEL TV. La jolie Jenn avoue ne pas avoir encore rencontré l'amour de sa vie. En déménageant à New York, elle croyait bien trouver l'âme soeur mais au lieu de ça elle a trouvé sur son téléphone cellulaire les messages insistants et harcelants d'un certain quart-arrière célèbre (et marié !) portant le dossard no 4...



Voici quelques autres magnifiques photographies de Jenn Sterger, qui doit son intérêt pour les matchs sportifs, au fait que son père, déçu de ne pas avoir eu de fils, l'a élevée comme un garçon...







jeudi 18 août 2011

LA POPULARITÉ DE KATY PERRY EXPLOSE !



Elle fait courir les foules durant ses tournées de spectacles. Plusieurs vedettes de Hollywood aiment dire en public qu'elles font partie de ses fans. Cette super star bat des records du hit-parade américain. Ses ventes d'albums cartonnent. Les gens de l'industrie musicale ont une réserve impressionnante de trophées à lui remettre. Les portes du cinéma s'ouvrent devant elle. Dans les plus populaires magazines pour hommes, son nom apparaît parmi ceux des femmes les plus belles et les plus sexy. Sur Twitter et les autres réseaux sociaux, elle fait fureur. Bref, on peut dire sans se tromper que 2011 est l'année Katy Perry !





Oui, les succès s'accumulent pour l'excentrique chanteuse américaine de 26 ans. Il y a quelques jours, Perry est devenue la première femme à classer cinq simples d'un même album (Teenage Dream) en tête (no 1) du palmarès Billboard Mainstream Top 40. Il s'agit du palmarès des chansons qui sont les plus diffusées à la radio aux États-Unis. Avant elle, seul Michael Jackson avait réussi cet exploit. La Californienne native de Santa Barbara vient aussi de réécrire l'histoire d'une autre façon puisque son nom est demeuré présent dans le top 10 des charts du Billboard américain pendant 52 semaines consécutives.



Par ailleurs, Katy risque de vivre une autre soirée faste le 28 août prochain à New York, lors de la remise des prix du MTV VIDEO MUSIC AWARDS. Elle est en nomination dans pas moins de neuf catégories différentes. Kanye West et Adele suivent avec respectivement sept nominations. L'interprète de I KISSED A GIRL, le tube qui a véritablement lancé sa carrière vers la stratosphère il y a trois ans, établit un autre record au passage, dans le domaine de la vidéo, en voyant quatre de ses "clips" être sélectionnés pour une même édition des MTV Video Music Awards.



Comme si tout cela ne suffisait pas, son doublage vocal d'un personnage du film LES SCHTROUMFS, sorti récemment, est également louangé. Et comme toutes les vedettes qui connaissent un succès foudroyant, la belle célébrité à l'allure féline a été invitée à créer et à commercialiser son propre parfum. Il a été baptisé du nom de PURR en l'honneur de son chat KITTY PURRY. Katy est d'ailleurs obsédée par les chats. Elle affirme que les meilleurs moments de ses journées sont ceux qu'elle passe à jouer avec son mignon compagnon poilu. On ne parle pas ici de son mari, le producteur anglais Russell Brand, qu'elle a épousé en octobre dernier et qu'elle considère comme le père idéal pour les enfants qu'elle aura dans un avenir indéterminé ! Selon l'adage bien connu, qui prend mari prend pays. Katy Perry, dont le vrai nom est Katheryn Elizabeth Hudson, adore la Grande Bretagne et compte demander la double citoyenneté américaine/anglaise.







Comme Lady Gaga, Katy Perry ne se fait pas prier pour faire du "body surfing" durant ses spectacles, comme l'atteste la photo ci-dessus. Ses fans la poussent ainsi vers de nouveaux "sommets" avec d'autant plus d'empressement et de contentement puisqu'ils ont sous la main un beau brin de fille. Leur chanteuse favorite a en effet un physique très attrayant et super sexy. Après son tour de chant, elle signe souvent des autographes, et à cause de son succès I KISSED A GIRL, il arrive assez fréquemment que des filles lui demandent un baiser ! Des demandes que leur idole refuse gentiment... sans leur dire que c'est par crainte d'attraper de vilains microbes ! Cette année le magazine pour hommes MAXIM a inscrit la CALIFORNIA GURL au troisième rang de son palmarès HOT 100. L'an dernier, une autre revue semblable, FHM, la classait en 37e position de son répertoire des 100 femmes les plus sexy (23e en 2009 au même classement). Avec la popularité viennent normalement la richesse et la puissance. Dans cette optique le magazine économique FORBES a récemment estimé que Katy Perry méritait le 12e rang sur sa CELEBRITY POWER LIST. Y a pas à en douter, 2011 est l'année de Katy Perry. Et il pourrait bien y en avoir d'autres...

dimanche 7 août 2011

GEMMA ATKINSON : LA PIRE SENSATION DE SA VIE, DES COQUERELLES DANS SA BRASSIÈRE !


Depuis qu'elle a délaissé sa carrière de mannequin pour se consacrer essentiellement à ses rôles d'actrice de cinéma et de théâtre, on entend beaucoup moins parler de la très sexy Gemma Atkinson. Il est vrai qu'elle a tellement donné d'entrevues à des journalistes durant sa vie, qu'elle n'aurait pas grand chose de nouveau à leur apprendre à son sujet. La belle Anglaise de 26 ans, qui, il y a quelques années, a établi des records de ventes de ses fameux calendriers la montrant très légèrement vêtue, continue d'apparaître dans des films mineurs ou de série B, qui ne retiennent pas vraiment l'attention. Le dernier en liste, FEVER, dont le scénario et les dialogues ont été écrits par Rajeev Jhaveri, a été tourné récemment et devrait sortir en Inde d'ici la fin de l'année. L'ex-vedette de la télé-série HOLLYOAKS continue également de s'impliquer dans des oeuvres de charité ou de protection des animaux. Il y a quelques semaines, celle que l'on surnomme "Gem" au Royaume Uni, a annoncé qu'elle apporterait son aide à TIGER TIME, un organisme fondé par David Shepherd, visant la protection des tigres en Asie et en Russie. "J'étais en état de choc en apprenant qu'il ne restait plus que 3 200 tigres sauvages sur la planète", a déclaré Atkinson, en expliquant pourquoi elle a décidé d'appuyer cette cause.



Si Gemma aime les tigres, il y a des espèces animales qu'elle apprécie beaucoup moins. En 2007, alors qu'elle participait à la télé-réalité GET ME OUT OF HERE I AM A CELEBRITY, dans la jungle australienne, Atkinson devait réussir plusieurs épreuves au cours de ce SURVIVOR à la sauce anglaise... Une de ces épreuves consistait à "négocier" avec des centaines de coquerelles répandues sur le corps des participantes. Probablement la pire sensation expérimentée par Gemma au cours de sa jeune existence : "Dans la jungle, je me suis retrouvée avec des coquerelles dans ma brassière" raconte-t-elle. "C'était horrible !" On n'a pas de difficulté à la croire ! Wasssssshhhhh... Il paraît que ça pique en maudit ces bestioles-là ! Pauvre Gem !



Finalement, la native de Bury dans le grand Manchester, a pris le cinquième rang au classement de cette compétition qui mettait les nerfs des participantes à dure épreuve. Gemma était bien contente lorsqu'elle a été éliminée de la course ! Elle en avait plus qu'assez de la vie en milieu sauvage. Trouver le moyen d'arriver à se nourrir n'était pas le moindre de ses défis durant ces dures journées passées dans un environnement hostile. Curieusement, à travers ces péripéties énervantes et ces privations de toutes sortes, c'est pour sa "célèbre" poitrine que ce top model de lingerie féminine a craint le plus. En maigrissant pas mal durant son séjour dans la jungle, Atkinson avait peur que ses attributs féminins, des atouts de "taille" dans l'exercice de sa profession, subissent les fâcheuses conséquences de sa perte de poids. Ces préoccupations soudaines pour la grosseur et la beauté de son buste entraient paradoxalement en contradiction avec des déclarations qu'elle avait faites quelques temps auparavant lors d'interviews accordées à des magazines pour hommes. Elle avait alors confié aux reporters qu'elle ne comprenait pas l'obsession de la nation anglaise pour sa poitrine...



Vous désirez en savoir davantage au sujet de Gemma Atkinson ? J'ai publié trois articles la concernant Atkinson sur d'autres blogues. Voici les liens :

http://bellesacroquer.blogspot.com/2011/02/au-dela-de-son-immense-succes-comme-top.html


http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2011/03/gemma-atkinson-prefere-les-hommes.html


http://journalintimedunantihabsenfeu.blogspot.com/2011/02/mes-nuits-agitees-au-lit-avec-gemma.html


mardi 26 juillet 2011

KIM KARDASHIAN SURPREND SON FIANCÉ DURANT SON ENTERREMENT DE VIE DE GARÇON !


Eh bien oui, en fin de semaine dernière, la star américaine des émissions de télé-réalité, Kim Kardashian, a encore trouvé le moyen de faire parler d'elle en ne faisant pas les choses comme les autres... C'est un peu ça être une artiste à Las Vegas ! Il faut se démarquer et nourrir la "bête" médiatique (journalistes, spécialistes des potins, photographes, paparazzi, etc) qui vous fera de la publicité à bon marché et vous assurera la visibilité si essentielle dans le monde du show bu$ine$$. Pour sortir de l'ordinaire, vous différencier du commun des mortels et créer un "buzz" autour de vous, rien de mieux que de briser des tabous, des normes, des traditions ou des interdits ! Une loi non écrite interdit, par exemple, aux futurs mariés de se rencontrer durant leur fête d'enterrement de vie de garçon ou de jeune fille. On doit célébrer la fin de son célibat chacun de son côté, avec parents et amis. C'était d'ailleurs ce que Kardashian et son fiancé, le joueur de basketball Kris Humphries, avaient convenu de faire. Sauf que, une fois son party terminé, vers deux heures du matin, la belle Kim n'est pas allée se coucher mais a plutôt choisi de surprendre son amoureux en lui payant une petite visite dans le club de nuit où il festoyait, et qui, il est vrai, est situé tout près de celui qu'elle venait de quitter. Les deux amants ont profité de cette rencontre imprévue pour se donner un long et langoureux baiser...devant les nombreux photographes qui assistaient à la scène ! C'est ce qui s'appelle faire deux pierres d'un coup !




Plus tôt, dans leur party respectif, les deux tourtereaux avaient eu droit aux classiques de ce genre de célébrations : festin bien arrosé et dégustation d'un gâteau "cochon", déguisements ou décorations avec des accessoires érotiques, concert de plaisanteries à caractère sexuel, strip-tease, etc. De leur côté, les deux soeurs de la reine de la fête, Khloe et Kourtney, ont rivalisé d'adresse pour essayer de l'embarrasser. On ne sait pas si elles ont réussi à la faire rougir, mais on en doute ! Même le nain qui a fait un strip-tease directement devant Kim, sur la table à dîner, n'a pas dû la gêner outre mesure... Elle en a vu d'autres ! Parmi les invitées qui ont participé aux "cérémonies", on remarquait ses grandes amies Lala Vasquez et Brittny Gastineau, ainsi que sa mère Kris Jenner.




Nul doute que l'on a pas fini d'entendre parler du mariage Kadarshian/Humphries qui doit avoir lieu le 20 août prochain. Alliances extravagantes, cérémonies fastes, déluge de "flash" de caméras, bref, tout pour ne pas passer inaperçus ! Dans le sport professionnel qu'il pratique pour gagner sa vie, j'ignore si Kris Humphries est un spécialiste des rebonds sous le panier de basket, mais à voir les seins et les fesses rebondies de sa promise, sur la photo ci-dessus, il va avoir plusieurs ballons à "dribbler" et à saisir dans le lit conjugal ! Ayoye ! Si vous désirez en savoir plus sur la voluptueuse Kim Kardashian, rendez vous sur mon site PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT (lien ici). Il y a quelques mois, j'ai écrit un billet à son sujet. Elle était alors en couple avec le footballeur Reggie Bush. Qui sait ? Dans quelques années elle vivra peut-être avec un autre sportif que son futur époux... D'où le titre bien choisi de mon blogue. En effet, Kim semble faire une véritable profession de ses multiples relations avec des pros du sport...

lundi 18 juillet 2011

CANICULE = JEUNES FEMMES "HOT" SUR LES PLAGES...


Juillet est souvent synonyme de jours de canicule. Dans certains pays chauds comme en Afrique du Nord, la température frôle les 40 ° C. Les marchands de climatiseurs, de piscines, de glaces et de boissons rafraîchissantes font des affaires d'or. Les ouvriers sont au supplice sur les chantiers de construction. Les vacanciers envahissent les plages et les jolies femmes sont encore plus "hot" ! La preuve ? Cette blonde dénudée cherchant un moyen de composer, le mieux qu'elle le peut, avec les chauds rayons du soleil... Des images comme celle-ci, vous en trouverez à profusion sur mon site CLIN D'OEIL SEXY (http://clindoeilsexy.blogspot.com). Bon été !

mardi 12 juillet 2011

JAYDE NICOLE CONSEILLE À HEFNER DE RESTER CÉLIBATAIRE...


Lorsqu'un évènement se produit sur la "planète Hollywood" tout le monde en parle. Que vous soyez une petite ou une grande vedette du show bizz, que la nouvelle vous concerne ou pas, vous désirerez y ajouter votre grain de sel, histoire d'attirer l'attention, bien attendu ! Ainsi, Jayde Nicole, la canadienne playmate de l'année 2008 de la revue PLAYBOY, a jugé bon de commenter elle aussi la tentative de mariage ratée de Hugh Hefner (fondateur et éditeur de PLAYBOY) avec une autre de ses playmates Crystal Harris. Celle-ci a pris la poudre d'escampette cinq jours avant la cérémonie qui devait l'unir au vieil homme de 85 ans. Nicole a déclaré qu'à son âge, Hefner a seulement besoin d'avoir du plaisir. «Je pense qu'il devrait avoir sept ou huit copines et profiter de la vie !» Jizzzzzzz ! Sage conseil Jayde ! Nul doute que Hugh en prendra bonne note ! Je traite de ce sujet passionnant dans un article récent dans mon blogue BELLES À CROQUER (http://bellesacroquer.blogspot.com). La charmante Jayde Nicole m'a également inspiré un billet sur ce même site. À lire et à voir !

samedi 2 juillet 2011

ELISHA CUTHBERT : TRÉSOR NATIONAL CANADIEN...


Le premier juillet, les Canadiennes et les Canadiens ont célébré le 144e anniversaire de leur pays avec, comme invités d'honneur, le Prince William et sa charmante épouse Kate Middleton. Le couple princier visitera le Canada pendant quelques jours et, nul doute, on voudra leur montrer ce que cette grande contrée nordique a de plus beau et de meilleur à offrir. Dans cet ordre d'idée, si la chose était possible, les responsables de la tournée royale à travers les diverses provinces canadiennes, pourraient bien présenter Elisha Cuthbert à ses altesses royales. Cette resplendissante jeune actrice native de Calgary mais qui a grandi à Longueil, près de Montréal, fait certes honneur au pays dirigé par le Premier Ministre Stephen Harper. Elle en est une fière ambassadrice partout où elle va dans le monde. Le Canada est réputé pour la beauté de ses paysages et la richesse de ses ressources naturelles. Elisha Cuthbert en fait partie !



Celle qui s'est "révélée" au public, grâce à sa formidable performance dans le film THE GIRL NEXT DOOR, s'était faite plus discrète ces derniers temps, mais on la retrouve à la une du magazine FLARE ce mois-ci. De plus, Cuthbert sera bientôt en vedette dans une nouvelle télé-série, HAPPY ENDINGS, sur les ondes du réseau américain ABC. Elle pourra à nouveau mettre en valeur son physique de rêve et son talent d'actrice. Elisha est la compagne de vie du joueur de hockey Dion Phaneuf, capitaine des Maple Leafs de Toronto, un club de la Ligue Nationale de Hockey. À ce titre, la splendide blonde a été le sujet de deux articles que j'ai écrits sur mon blogue PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT. Voici les liens :

http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2009/04/mechants-restes-part-1.html

http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2009/05/mechants-restes-part-2.html

lundi 27 juin 2011

L'EX-REINE MONDIALE DE LA NATATION, LAURE MANAUDOU, SORT DE SA RETRAITE ET VISE UNE PARTICIPATION AUX J.O. DE LONDRES !


Les vraies légendes du sport ne sont pas si nombreuses que ça et elles passent souvent à la vitesse de l'éclair, comme des étoiles filantes, au firmament de la gloire... Mais il arrive que pour devenir encore plus grande que nature, elles reviennent au sommet, après une éclipse, pour confirmer leur statut d'héroïne. C'est ce que va tenter d'accomplir l'ex-reine mondiale de la natation, la Française Laure Manaudou, championne olympique aux Jeux d'Athènes de 2004. Elle vient de confirmer son retour à la compétition après plus de deux ans d'absence des bassins de natation. Objectif : une participation aux Jeux Olympiques de Londres l'an prochain, en compagnie de deux autres nageurs d'élite de la famille, son frère cadet Florent, et son conjoint Frédéric Bousquet, vice-champion du monde au 50 mètres. Laure Manaudou est déjà considérée comme étant la plus grande nageuse française de l'histoire. Elle a 24 ans et s'entraîne présentement à Auburn aux USA, sous la direction du coach australien Brett Hawke.



Après une performance très décevante aux Jeux de Pékin, en 2008, Manaudou, ex-détentrice de nombreux records mondiaux et d'une multitude de titres de championne dans sa discipline, annonçait sa retraite peu de temps après, en disant avoir perdu sa motivation pour la compétition de haut niveau. Malgré un parcours assombri par quelques controverses à odeur de scandale (voir mon article sur le site REINES DU STADE, dont le lien est ici) elle avait déclaré n'avoir aucun regret, ayant réussi sa carrière sportive au-delà de ses rêves les plus fous. Elle aura profité de ce court hiatus pour mettre au monde son premier enfant, une petite fille prénommée Marion.



Mais si Laure Manaudou entreprend le grand défi de revenir à l'avant-plan de la natation mondiale, c'est d'abord pour elle-même. Parce que maintenant, deux ans après avoir abandonné sa carrière, des regrets sont bel et bien remontés à la surface... Elle explique : «Avoir un enfant m'a beaucoup assagie. Je ne peux plus faire les mêmes bêtises. Quand on est jeune, on est un peu con... Je me suis rendue compte que j'avais l'image d'une fille inaccessible et capricieuse. Je l'ai été mais ce n'est pas ma nature profonde. Je veux montrer qui je suis vraiment. J'ai mûri.» Vous pensez que toute la France se réjouit de la décision de son enfant prodige ? Détrompez-vous ! L'annonce de son retour dérange bien des gens. Elle a été accueillie par de nombreuses critiques. On doute de ses capacités de retrouver la forme des beaux jours et de faire de nouveau honneur aux Français et aux Françaises. Au contraire, certaines personnes qui la connaissent bien affirment qu'au fond d'elle-même, Laure a encore les ressources et le talent pour reconquérir sa couronne de REINE DU STADE (http://reinesdustade.blogspot.com). Je lui souhaite de maîtriser les grands risques qu'elle prend, et de confondre ses détracteurs.


samedi 25 juin 2011

"FULL SEXY DU JOUR" LÀ OÙ SE TROUVENT LES FEMMES LES PLUS "HOT" DU WEB !


J'y pensais depuis pas mal longtemps... J'ai écrit des articles sur plusieurs blogues au cours des derniers mois, et cet éparpillement peut causer de la confusion chez mes lecteurs, qui ne savent plus très bien à quelle enseigne je loge. D'où l'idée de créer un trait d'union entre tous ces écrits épars. Établir une sorte de centre névralgique donnant un aperçu de mon "inventaire" de textes et, en même temps, les mettre à jour.

Ici, sur FULL SEXY DU JOUR, vous trouverez donc régulièrement des liens vers tous mes billets récents, en plus de la photographie quotidienne la plus "hot" de l'une ou l'autre des reines de beauté du monde de la mode, des meneuses de claques, des vedettes du cinéma ou de la télévision, des sportives d'élite, des filles sexy oeuvrant dans le domaine de la promotion publicitaire, des vedettes du show business, dont j'ai déjà parlées sur mes autres sites internet.

De quoi écarquiller les yeux devant tant de sex-appeal, tout en apprenant les nouvelles de l'heure sur quelques-unes des vedettes qui font le plus tourner les têtes dans l'industrie du spectacle. C'est un rendez-vous !

mardi 5 avril 2011

LES HÔTESSES DE L'AIR TRÈS PARTICULIÈRES DES JETS ONT LA CUISSE LÉGÈRE...


Parmi les cheerleaders des Jets de New York (NFL) faisant partie du JETS FLIGHT CREW, lesquelles peuvent être des "cover girls" ? Ces splendides jeunes femmes enjolivent le terrain et les lignes de touche de l'équipe de football du Big Apple depuis 2007. Le design de leur uniforme et des accessoires qui l'accompagnent s'est raffiné ces derniers temps. Le concept guidant l'élaboration des costumes est le thème des "hôtesses de l'air". Un "métier" qui se marie à merveille avec le nom des avions que le club a adopté pour s'identifier. Mais il s'agit ici, vous le comprendrez, d'hôtesses de l'air particulières, dans une forme physique exemplaire, d'une souplesse extraordinaire, qui leur permet d'avoir la cuisse légère pour accomplir leurs exigeantes routines sur le terrain de football et partout où elles sont appelées à représenter et à promouvoir les Jets de New York ! Pour m'amuser et vous divertir, j'ai analysé les photographies montrant chacune des meneuses de claques des Jets. Ces clichés ont été pris d'angles variés et ils révèlent les profils plus ou moins avantageux de ces charmantes demoiselles dans différentes tenues vestimentaires, y compris de sexy bikinis ! Sur ce blogue, au cours des prochaines semaines, je dévoilerai lesquelles de ces ravissantes Pom-Pom Girls méritent de monter sur mon podium des trois plus magnifiques membres du JETS FLIGHT CREW. Je commence cette semaine avec celle qui a décroché la médaille de bronze : Laura.



Bien sûr, les critères, que j'ai utilisés pour déterminer mes choix, sont forcément subjectifs et personnels. En examinant les différents profils des candidates, c'est souvent la grosseur et la forme de leur nez qui les disqualifiaient ! Je n'aime pas les "pifs" trop gros, trop pointus ou arqués ! La grande majorité de ces filles, au corps de mannequins, ont les seins refaits. Ce qui n'est pas toujours idéal ! En effet, l'ajout d'implants mammaires crée parfois une disproportion avec les autres parties de leur silhouette. Une poitrine trop forte par rapport à la grosseur de la taille peut devenir un défaut déplaisant. Dans d'autres cas, ce peut être la sur-dimension des cuisses ou des jambes par rapport à la taille ou au buste, etc. Bref, ma préférence va aux filles bien proportionnées, ni trop grosses, ni trop maigres. De même, j'apprécie le degré de féminité dans toutes les composantes extérieures du corps de ces belles. Certaines ont un visage dont les traits sont un peu masculins. L'apparence de la peau est également importante. Disons que je préfère les grains de beauté aux boutons d'acné ! La beauté de la coiffure et le dosage approprié du maquillage sont aussi des facteurs qui peuvent faire la différence.



La perfection n'est pas de ce monde. Même les plus jolies femmes ont des imperfections. Dans le cas de Laura, notre médaillée de bronze, le traitement des cils -ou ses faux cils-, et les bourrelets sous ses yeux, la déparent. Ce n'est peut-être qu'un problème de maquillage ou de cosmétiques. Notre vedette semble également un peu grasse sur certaines photos. Mais dans sa combinaison de pilote d'avion (ci-dessus) elle a fière allure, alors que dans le cas de plusieurs de ses équipières, cet accoutrement ne les avantage guère. Cette blonde aux yeux bleus, de Wantagh, NY, possède d'autres atouts que sa beauté, pour expliquer pourquoi elle a été sélectionnée dans les dix cheerleaders qui ont composé la troupe originale du JETS FLIGHT CREW, en 2007.



D'abord, son travail d'instructrice de danse, dans la vie de tous les jours, lui donnait une longueur d'avance sur les autres candidates. Les routines des meneuses de claques du football professionnel mettent plus l'accent sur les chorégraphies et la danse que sur les pirouettes acrobatiques exécutées par les cheerleaders étudiantes, des écoles secondaires ou des universités américaines. Le talent de Laura pour la danse est naturel, génétique. Il lui vient de sa mère, qui a fait carrière dans le domaine de la danse artistique. Elle est très fière de sa fille et elle l'envie parce qu'elle aurait adoré faire partie d'une troupe comme celle du JETS FLIGHT CREW durant sa jeunesse ! Les qualités que les recruteurs de la première édition de l'équipe de cheerleaders ont surtout aimé chez Laura, c'est l'enthousiasme et l'énergie qu'elle déployait sans cesse sur les terrains de pratique et lors des exercices au gymnase.



Sur le plan personnel, si Laura a certes beaucoup d'entrain et de "pep", elle vous dira qu'elle en a moins que les dizaines de milliers de partisans des Jets qui remplissent le stade, et qui sautent, gesticulent et crient du début à la fin des matchs, pour encourager leur club favori. Ça l'impressionne énormément ! La description qu'elle fait de sa personnalité comporte quelques paradoxes. Se disant très timide, elle se trouve pourtant un peu "folâtre sur les bords", bien faite physiquement, et elle aime sortir pour faire la fête, en soirée. Durant le jour toutefois, lorsqu'elle est en congé, Laura est heureuse de pouvoir relaxer à la plage, nager ou passer du temps avec sa famille et ses amis en regardant le football... à la télé ! Son plus gros défaut ? Son manque de courage qui la porte à se faire bien trop de soucis dans la vie. Ses projets pour l'avenir ? Elle veut mettre sur pieds sa propre entreprise, se marier et avoir des enfants avec un homme attentionné, aimant, drôle et spontané. Elle aimerait visiter l'Italie et son plat préféré est le spaghetti (ça va de soi !). Au cinéma, elle admire l'actrice Kate Hudson.



Une des plus belles expériences qu'elle a vécue à titre de cheerleader a été de prendre part à la mission de représentation et de promotion des Jets à Mexico, en compagnie de sept de ses consoeurs, en décembre 2010. Les filles ont donné des spectacles dans des hôpitaux pour enfants, des écoles et des magasins, à travers la ville. Elles ont visité des stations de télévision et accordé des entrevues en direct dans des talk shows. Les ambassadrices des Jets en ont aussi profité pour enregistrer des messages commerciaux qui ont été diffusés dans tout le Mexique jusqu'à la fin de la saison de football. Ce voyage et cette mission leur ont permis de découvrir la culture mexicaine. Elles ont pu voir comment vivent les habitants de ce pays. Ce que Laura a le plus aimé de son séjour ? C'est faire sourire les enfants et les adultes que ses compagnes et elle ont rencontrés sur leur passage. Les fans mexicains étaient très excités de les voir et ils désiraient en savoir davantage à leur sujet. Ils se sont montrés respectueux, courtois et hospitaliers. Laura croit que la mission des cheerleaders des Jets a été réussie et que ce succès a élargi la base de partisans du club au sud de la frontière américaine.


Pour obtenir plus d'informations sur le JETS FLIGHT CREW, rendez-vous sur mon blogue FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW. J'ai écrit deux articles sur le sujet. Le premier s'intitule : «LE JETS FLIGHT CREW PREND SON ENVOL». Et le second a pour titre : «POUR FAIRE PARTIE DU JETS FLIGHT CREW SOIT BELLE ET... PARLE BIEN !» Vous trouverez les liens de ces billets dans la marge de droite du blogue, dans le répertoire des articles les plus lus.


vendredi 18 mars 2011

BRIDGET MOYNAHAN ET GISELE BUNDCHEN : LES DEUX SUPER MAMANS DES FILS DE TOM BRADY


L'actrice Bridget Moynahan (ci-dessus) et la super top model Gisele Bundchen (ci-dessous) ont beaucoup de choses en commun. Elles ont même des liens familiaux puisqu'elles ont donné chacune un fils à Tom Brady, le célèbre quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, qui a été élu cette année le joueur par excellence de la Ligue Nationale de Football. Ex-compagne de Brady, Moynahan, 39 ans, qui a notamment joué dans la fameuse série télévisée SEX AND THE CITY, a accouché de leur enfant, John Edward Thomas, le 22 août 2007, quelques mois après leur rupture en décembre 2006. Le couple s'était formé en 2004. Déjà à cette époque, Gisele Bundchen, renommée pour être le mannequin étoile de Victoria's Secret, disait trouver Brady très beau et très séduisant. Un "all-american" se plaisait-elle à répéter. Mais, du même souffle, sachant que Brady avait déjà une conjointe, elle ne pouvait envisager de fréquenter le footballeur. "Pour moi", ajoutait la blonde qui a l'habitude de tenir des propos parfois controversés, "c'est comme s'il était gai". Si Bridget jure n'avoir jamais tenu rigueur à Gisele de lui avoir succédée dans les bras de Tom, certaines de ses copines ont été moins polies et elles ont même accusé le mannequin brésilien d'avoir "volé" le compagnon de leur amie. Quoi qu'il en soit, l'important pour celle qui a également été mannequin au début de sa carrière, c'est que son fils John soit aujourd'hui entouré d'amour de la part de ses parents. Gisele, 30 ans, qui a aussi eu un garçon de Brady, en 2009, considère le fils de Bridget comme le sien. La bonne entente règne donc entre les trois parents, pour le moment du moins...


Les deux femmes, qui ont toutes les deux posées pour de grandes revues de mode comme VOGUE et ELLE, ont joué de chance lorsqu'elles ont été découvertes par des agences de mannequins durant leur adolescence. Bridget accompagnait une amie qui passait une audition dans une agence, mais c'est plutôt elle qui fut engagée ! Quant à Bundchen, c'est un employé d'une agence qui l'a repérée au Brésil alors qu'elle mangeait un hamburger dans un restaurant McDonald's de son pays. Un hamburger, c'est tout ce que la jeune fille de 14 ans pouvait se payer à l'époque. Aujourd'hui c'est la top model la plus riche du globe avec une fortune estimée à 150 millions de dollars.


Oeuvrant dans le monde du show business, là où l'apparence physique est de première importance, les deux beautés n'ont jamais eu trop de mal à garder leur ligne et leurs formes. Moynahan, qui a des origines irlandaises, a fait du conditionnement physique toute sa vie. Plutôt du type "tomboy" à l'adolescence, c'était une sportive émérite et une leader naturelle qui était capitaine de ses équipes de soccer, de basket et de crosse. Le sport et l'exercice font en fait partie de son mode de vie. Pas besoin de diètes pour maintenir son poids et continuer à enfiler ses robes sans difficultés ! Mais ce n'est pas parce qu'elle a un physique avantageux qu'elle acceptera de tourner nue dans un film. Elle juge cela non nécessaire et elle a refusé plusieurs rôles pour cette raison. Mais celle qui a percé au cinéma grâce à sa performance dans COYOTE UGLY, n'exclut pas la possibilité de se dénuder pour une scène ou dans un rôle où elle sentirait que c'est essentiel pour bien jouer le personnage qu'elle doit porter. Comme bien d'autres actrices, Bridget n'aime pas se regarder ou s'entendre parler à l'écran. Elle trouve cela étrange et elle se sent mal à l'aise. Gisele, de son côté, a également toujours été en bonne forme. Celle qui a été assez longtemps l'amoureuse de l'acteur Leonardo Dicaprio, aurait même pu faire carrière comme joueuse de volley ball lorsqu'elle était plus jeune. Elle excellait dans ce sport et, durant ses années d'école, elle était tellement maigre qu'on la surnommait "Olive" (l'amie de coeur de Popeye dans les dessins animés bien connus). Bundchen, dont le père est d'origine allemande, n'aime pas son nez. Il lui a même fait perdre des opportunités d'emploi à ses débuts dans le métier...


Comparant les métiers d'actrice et de mannequin, Bridget Moynahan croit qu'ils ont tous les deux des avantages. «On voyage beaucoup quand on fait du modeling, et c'est très payant». Mais elle préfère être actrice parce que les activités et les tâches sont plus diversifiées que celles de modèle. «Vous menez une vie plus émotive. On vous respecte davantage», a-t-elle déjà confié lorsqu'on lui a demandé de s'exprimer sur le sujet. Gisele Bundchen a déjà tâté un peu de cinéma en empochant 1,8 M. de $ pour un rôle dans le film TAXI. Elle trouve que le mannequinat l'amène à faire fréquemment l'actrice ou à jouer la comédie. En ce sens que les photographes lui demandent d'afficher telle ou telle expression lorsqu'elle pose pour eux. «Je peux être qui vous voulez que je sois. Si vous voulez que je sois une fille sexy, je peux l'être. Si vous voulez que je sois une fille bizarre, je peux le faire. Si vous voulez que je sois une beauté classique, je peux faire ça aussi».


Même si elles sont des vedettes riches et célèbres, Bridget et Gisele ne manquent pas de faire remarquer que leur travail comporte des aspects moins intéressants. Moynahan, qui s'est glissée dans la peau d'une mauvaise fille dans SEX AND THE CITY, a déjà été injuriée et traitée de "garce" par des quidams lorsqu'elle déambulait dans la rue. En général, les gens pensent qu'elle a la vie facile, mais pour réussir dans ce monde très exigeant du show business, vous devez travailler d'arrache-pied. Les occasions de vous faire valoir sont rares. Si vous êtes incapables de les saisir, votre carrière sera très brève ou complètement ratée. Désignée comme mannequin no 1 de la planète, Gisele Bundchen considère ce titre comme étant flatteur mais elle stipule qu'elle n'a jamais planifié sa carrière avec comme objectif d'atteindre le sommet. «La vie de mannequin n'est pas aussi "glamoureuse" que les gens le pensent. C'est une business et nous faisons beaucoup d'argent, mais ce n'est pas toujours "glamoureux". Vous vous levez à quatre heures du matin et vous devez parfois poser dans d'horribles conditions. Il y a des hauts et des bas».


Gisele Bundchen a déjà été le sujet d'un article sur mon blogue PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT (http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com). J'ai aussi consacré un billet à Tom Brady sur mon site FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW (http://footballmaniaavechacksaw.blogspot.com). Pour ce qui est de Bridget Moynahan vous pouvez la découvrir en photos (ainsi que Gisele Bundchen) dans le diaporama ci-dessous. Avec comme fond musical le présent succès de Christina Perri intitulé JAR OF HEARTS.