lundi 14 février 2011

CES FOOTBALLEUSES N'ONT PAS FROID AUX YEUX... NI AU CORPS !


Elles sont en forme, et elles ont les formes pour faire damner des saints ! Ce sont les sexy athlètes de la LINGERIE FOOTBALL LEAGUE ! L'an dernier, j'ai publié trois articles sur ce sujet : deux dans mon blogue FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW (http://footballmaniaavechacksaw.blogspot.com), et l'autre sur mon site BELLES À CROQUER (http://bellesacroquer.blogspot.com). Vous trouverez ces billets en cliquant sur le libellé "lingerie football" qui apparaît dans la liste des libellés, dans la colonne de droite des pages de ces blogues.


Les images les plus "révélatrices" de la beauté musclée de ces joueuses de football très spéciales, sont généralement captées lors des camps d'essai ou lors des séances d'entraînement de leur équipe. Durant les parties, leur équipement de protection les dépare quelque peu même si leurs sous-vêtements très coquins attirent l'attention.


Oh ! Parfois, dans le feu de l'action, il peut survenir des incidents cocasses, comme une fille qui se fait arracher sa petite culotte ou sa brassière lorsqu'elle est plaquée par une adversaire ! Les réactions à ces "strip-tease" forcés sont fort diverses. Les filles ainsi dénudées peuvent avoir le réflexe de se couvrir le plus vite possible, comme elles le peuvent... Elles peuvent rester au sol quelques secondes, complètement décontenancées. Ou bien elles se fâchent et la responsable de cet acte choquant en prend pour son rhume ! Les joueuses sont d'ailleurs très compétitrices et des bagarres peuvent éclater parfois... Du "bitchage" à son plus pur état quoi !


Évidemment, pour faire partie de la LFL, vous devez savoir comment jouer au football. Mais vous devez également avoir un corps de mannequin et être âgée de moins de vingt-cinq ans. Il est courant d'ailleurs de retrouver des "models", et des filles qui font du body-building, parmi les heureuses élues qui composent les équipes de la ligue. Même si les règlements et le niveau de jeu de la LFL sont moins exigeants que ceux des hommes qui pratiquent le football, les contacts physiques sont assez durs, et les blessures qui en résultent sont nombreuses. Les filles ne font pas semblant de jouer !


Le "rôle" que ces belles maîtrisent le mieux, parmi toutes les facettes du jeu, est celui de porteuses de ballon. Naturellement agressives, elles foncent à travers la ligne de mêlée sans peur et sans se ménager. Leurs coéquipières se chargent de faire les blocs nécessaires pour les aider à gagner du terrain. Physiologiquement, les femmes sont plus endurantes que les hommes. C'est la raison pour laquelle ces demis offensifs sont souvent difficiles à plaquer. Elles peuvent traîner sur quelques verges des opposantes accrochées à leur taille, à leurs épaules ou à leurs cuisses musclées.

Les jeux de passes posent davantage de problèmes et sont plus compliqués. Ils exigent de l'habileté, de la vitesse, de la concentration, de la coordination, un synchronisme et un "timing" parfait. Sans parler de l'audace et du courage, car, lorsque vous avez les yeux sur le ballon qui s'en vient en votre direction, vous ne voyez pas vos adversaires qui se préparent à vous frapper durement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire