mardi 5 avril 2011

LES HÔTESSES DE L'AIR TRÈS PARTICULIÈRES DES JETS ONT LA CUISSE LÉGÈRE...


Parmi les cheerleaders des Jets de New York (NFL) faisant partie du JETS FLIGHT CREW, lesquelles peuvent être des "cover girls" ? Ces splendides jeunes femmes enjolivent le terrain et les lignes de touche de l'équipe de football du Big Apple depuis 2007. Le design de leur uniforme et des accessoires qui l'accompagnent s'est raffiné ces derniers temps. Le concept guidant l'élaboration des costumes est le thème des "hôtesses de l'air". Un "métier" qui se marie à merveille avec le nom des avions que le club a adopté pour s'identifier. Mais il s'agit ici, vous le comprendrez, d'hôtesses de l'air particulières, dans une forme physique exemplaire, d'une souplesse extraordinaire, qui leur permet d'avoir la cuisse légère pour accomplir leurs exigeantes routines sur le terrain de football et partout où elles sont appelées à représenter et à promouvoir les Jets de New York ! Pour m'amuser et vous divertir, j'ai analysé les photographies montrant chacune des meneuses de claques des Jets. Ces clichés ont été pris d'angles variés et ils révèlent les profils plus ou moins avantageux de ces charmantes demoiselles dans différentes tenues vestimentaires, y compris de sexy bikinis ! Sur ce blogue, au cours des prochaines semaines, je dévoilerai lesquelles de ces ravissantes Pom-Pom Girls méritent de monter sur mon podium des trois plus magnifiques membres du JETS FLIGHT CREW. Je commence cette semaine avec celle qui a décroché la médaille de bronze : Laura.



Bien sûr, les critères, que j'ai utilisés pour déterminer mes choix, sont forcément subjectifs et personnels. En examinant les différents profils des candidates, c'est souvent la grosseur et la forme de leur nez qui les disqualifiaient ! Je n'aime pas les "pifs" trop gros, trop pointus ou arqués ! La grande majorité de ces filles, au corps de mannequins, ont les seins refaits. Ce qui n'est pas toujours idéal ! En effet, l'ajout d'implants mammaires crée parfois une disproportion avec les autres parties de leur silhouette. Une poitrine trop forte par rapport à la grosseur de la taille peut devenir un défaut déplaisant. Dans d'autres cas, ce peut être la sur-dimension des cuisses ou des jambes par rapport à la taille ou au buste, etc. Bref, ma préférence va aux filles bien proportionnées, ni trop grosses, ni trop maigres. De même, j'apprécie le degré de féminité dans toutes les composantes extérieures du corps de ces belles. Certaines ont un visage dont les traits sont un peu masculins. L'apparence de la peau est également importante. Disons que je préfère les grains de beauté aux boutons d'acné ! La beauté de la coiffure et le dosage approprié du maquillage sont aussi des facteurs qui peuvent faire la différence.



La perfection n'est pas de ce monde. Même les plus jolies femmes ont des imperfections. Dans le cas de Laura, notre médaillée de bronze, le traitement des cils -ou ses faux cils-, et les bourrelets sous ses yeux, la déparent. Ce n'est peut-être qu'un problème de maquillage ou de cosmétiques. Notre vedette semble également un peu grasse sur certaines photos. Mais dans sa combinaison de pilote d'avion (ci-dessus) elle a fière allure, alors que dans le cas de plusieurs de ses équipières, cet accoutrement ne les avantage guère. Cette blonde aux yeux bleus, de Wantagh, NY, possède d'autres atouts que sa beauté, pour expliquer pourquoi elle a été sélectionnée dans les dix cheerleaders qui ont composé la troupe originale du JETS FLIGHT CREW, en 2007.



D'abord, son travail d'instructrice de danse, dans la vie de tous les jours, lui donnait une longueur d'avance sur les autres candidates. Les routines des meneuses de claques du football professionnel mettent plus l'accent sur les chorégraphies et la danse que sur les pirouettes acrobatiques exécutées par les cheerleaders étudiantes, des écoles secondaires ou des universités américaines. Le talent de Laura pour la danse est naturel, génétique. Il lui vient de sa mère, qui a fait carrière dans le domaine de la danse artistique. Elle est très fière de sa fille et elle l'envie parce qu'elle aurait adoré faire partie d'une troupe comme celle du JETS FLIGHT CREW durant sa jeunesse ! Les qualités que les recruteurs de la première édition de l'équipe de cheerleaders ont surtout aimé chez Laura, c'est l'enthousiasme et l'énergie qu'elle déployait sans cesse sur les terrains de pratique et lors des exercices au gymnase.



Sur le plan personnel, si Laura a certes beaucoup d'entrain et de "pep", elle vous dira qu'elle en a moins que les dizaines de milliers de partisans des Jets qui remplissent le stade, et qui sautent, gesticulent et crient du début à la fin des matchs, pour encourager leur club favori. Ça l'impressionne énormément ! La description qu'elle fait de sa personnalité comporte quelques paradoxes. Se disant très timide, elle se trouve pourtant un peu "folâtre sur les bords", bien faite physiquement, et elle aime sortir pour faire la fête, en soirée. Durant le jour toutefois, lorsqu'elle est en congé, Laura est heureuse de pouvoir relaxer à la plage, nager ou passer du temps avec sa famille et ses amis en regardant le football... à la télé ! Son plus gros défaut ? Son manque de courage qui la porte à se faire bien trop de soucis dans la vie. Ses projets pour l'avenir ? Elle veut mettre sur pieds sa propre entreprise, se marier et avoir des enfants avec un homme attentionné, aimant, drôle et spontané. Elle aimerait visiter l'Italie et son plat préféré est le spaghetti (ça va de soi !). Au cinéma, elle admire l'actrice Kate Hudson.



Une des plus belles expériences qu'elle a vécue à titre de cheerleader a été de prendre part à la mission de représentation et de promotion des Jets à Mexico, en compagnie de sept de ses consoeurs, en décembre 2010. Les filles ont donné des spectacles dans des hôpitaux pour enfants, des écoles et des magasins, à travers la ville. Elles ont visité des stations de télévision et accordé des entrevues en direct dans des talk shows. Les ambassadrices des Jets en ont aussi profité pour enregistrer des messages commerciaux qui ont été diffusés dans tout le Mexique jusqu'à la fin de la saison de football. Ce voyage et cette mission leur ont permis de découvrir la culture mexicaine. Elles ont pu voir comment vivent les habitants de ce pays. Ce que Laura a le plus aimé de son séjour ? C'est faire sourire les enfants et les adultes que ses compagnes et elle ont rencontrés sur leur passage. Les fans mexicains étaient très excités de les voir et ils désiraient en savoir davantage à leur sujet. Ils se sont montrés respectueux, courtois et hospitaliers. Laura croit que la mission des cheerleaders des Jets a été réussie et que ce succès a élargi la base de partisans du club au sud de la frontière américaine.


Pour obtenir plus d'informations sur le JETS FLIGHT CREW, rendez-vous sur mon blogue FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW. J'ai écrit deux articles sur le sujet. Le premier s'intitule : «LE JETS FLIGHT CREW PREND SON ENVOL». Et le second a pour titre : «POUR FAIRE PARTIE DU JETS FLIGHT CREW SOIT BELLE ET... PARLE BIEN !» Vous trouverez les liens de ces billets dans la marge de droite du blogue, dans le répertoire des articles les plus lus.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire