dimanche 7 août 2011

GEMMA ATKINSON : LA PIRE SENSATION DE SA VIE, DES COQUERELLES DANS SA BRASSIÈRE !


Depuis qu'elle a délaissé sa carrière de mannequin pour se consacrer essentiellement à ses rôles d'actrice de cinéma et de théâtre, on entend beaucoup moins parler de la très sexy Gemma Atkinson. Il est vrai qu'elle a tellement donné d'entrevues à des journalistes durant sa vie, qu'elle n'aurait pas grand chose de nouveau à leur apprendre à son sujet. La belle Anglaise de 26 ans, qui, il y a quelques années, a établi des records de ventes de ses fameux calendriers la montrant très légèrement vêtue, continue d'apparaître dans des films mineurs ou de série B, qui ne retiennent pas vraiment l'attention. Le dernier en liste, FEVER, dont le scénario et les dialogues ont été écrits par Rajeev Jhaveri, a été tourné récemment et devrait sortir en Inde d'ici la fin de l'année. L'ex-vedette de la télé-série HOLLYOAKS continue également de s'impliquer dans des oeuvres de charité ou de protection des animaux. Il y a quelques semaines, celle que l'on surnomme "Gem" au Royaume Uni, a annoncé qu'elle apporterait son aide à TIGER TIME, un organisme fondé par David Shepherd, visant la protection des tigres en Asie et en Russie. "J'étais en état de choc en apprenant qu'il ne restait plus que 3 200 tigres sauvages sur la planète", a déclaré Atkinson, en expliquant pourquoi elle a décidé d'appuyer cette cause.



Si Gemma aime les tigres, il y a des espèces animales qu'elle apprécie beaucoup moins. En 2007, alors qu'elle participait à la télé-réalité GET ME OUT OF HERE I AM A CELEBRITY, dans la jungle australienne, Atkinson devait réussir plusieurs épreuves au cours de ce SURVIVOR à la sauce anglaise... Une de ces épreuves consistait à "négocier" avec des centaines de coquerelles répandues sur le corps des participantes. Probablement la pire sensation expérimentée par Gemma au cours de sa jeune existence : "Dans la jungle, je me suis retrouvée avec des coquerelles dans ma brassière" raconte-t-elle. "C'était horrible !" On n'a pas de difficulté à la croire ! Wasssssshhhhh... Il paraît que ça pique en maudit ces bestioles-là ! Pauvre Gem !



Finalement, la native de Bury dans le grand Manchester, a pris le cinquième rang au classement de cette compétition qui mettait les nerfs des participantes à dure épreuve. Gemma était bien contente lorsqu'elle a été éliminée de la course ! Elle en avait plus qu'assez de la vie en milieu sauvage. Trouver le moyen d'arriver à se nourrir n'était pas le moindre de ses défis durant ces dures journées passées dans un environnement hostile. Curieusement, à travers ces péripéties énervantes et ces privations de toutes sortes, c'est pour sa "célèbre" poitrine que ce top model de lingerie féminine a craint le plus. En maigrissant pas mal durant son séjour dans la jungle, Atkinson avait peur que ses attributs féminins, des atouts de "taille" dans l'exercice de sa profession, subissent les fâcheuses conséquences de sa perte de poids. Ces préoccupations soudaines pour la grosseur et la beauté de son buste entraient paradoxalement en contradiction avec des déclarations qu'elle avait faites quelques temps auparavant lors d'interviews accordées à des magazines pour hommes. Elle avait alors confié aux reporters qu'elle ne comprenait pas l'obsession de la nation anglaise pour sa poitrine...



Vous désirez en savoir davantage au sujet de Gemma Atkinson ? J'ai publié trois articles la concernant Atkinson sur d'autres blogues. Voici les liens :

http://bellesacroquer.blogspot.com/2011/02/au-dela-de-son-immense-succes-comme-top.html


http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com/2011/03/gemma-atkinson-prefere-les-hommes.html


http://journalintimedunantihabsenfeu.blogspot.com/2011/02/mes-nuits-agitees-au-lit-avec-gemma.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire